• EklaBugs #50 - In Vino Veritas

    Partager cet article sur Twitter

     

    EklaBugs est un projet visant à animer la plateforme, en proposant des articles à thème à rédiger à chaque session. Chaque mois, les personnes visitant le blog EklaBugs votent pour un thème, et le thème qui a le plus de votes est le thème de la session. Ce mois-ci, le thème voté est Vérité.


     

    Salut bande de gens !

    On se retrouve encore pour une session EklaBugs. Je me demande sérieusement si je n’ai pas pris un abonnement à EklaBugs au lieu d’un abonnement à Articles constructifs pour mes blogs. Enfin bref, on se retrouve une nouvel fois pour EklaBugs, et va falloir parler vérité. C’pas d’ma faute si les votes sont tombés sur ce thème … Donc, qui veut de la vérité, devra lire cet article en long, en large et en travers !

     


     

    Le titre de cet article fait très … Alcolo ? Accrocheur ? Je vous laisse trouver vous-même l’adjectif qui va bien. Pour les non-latinistes, ou les non habitués aux expressions latines, cela signifie en mot à mot : Dans le vin, la vérité. Dès que j’ai vu que le thème du mois était vérité, j’ai tout de suite eu cet idiome en tête comme titre d’article. Tout en sachant que je n’allais pas écrire un article autour de cet idiome …

    Je pourrais faire un étalage des divers idiomes autour et concernant la vérité. Mais je pense que certain(e)s vont le faire. Donc je n’ai pas envie de faire quelque chose de redondant. Je pourrais faire un énième article « rétrospective du blog/de ma vie de blogueuse », mais je pense en avoir déjà assez fait. Donc, je ne vais pas mentir, mais je me creuse la tête pour faire un article inordinaire, mais dans la logique Nyeh, c’est-à-dire un article débile qui va bien vous faire (sou)rire, tout autant qu’il m’aura fait (sou)rire à son écriture.

    Je ne vais pas mentir – ça ne serait pas très convenu, vu le thème de la session – mais j’avais prévu une petite fiction, un peu comme celle du mois dernier, sur le thème de la vérité. Mais en la relisant, je me suis rendu compte qu’elle n’était pas « tout public ». Je la posterai en guise de rab, et comme à l’habituel, je laisserai le lien dans le secteur. Mais sachez que si vous allez la lire, et que vous venez vous plaindre ensuite qu’elle est beaucoup trop vulgaire pour vous, personnellement, je vous enverrai paître. Parce que c’est écrit que ce n’est pas pour un niveau TOUT PUBLIC. Non mais. Vous êtes prévenus !

    Donc, me revoilà à ma recherche d’idées.

    Et en écrivant cette ligne (celle ci-dessus), je viens de me rendre compte que je pourrai faire un simili-article : mais comment je fais pour pondre un article EklaBugs ? Car, c’est une vérité cachée, que beaucoup de gens se demandent (ou pas). Donc, partons sur cette idée stupide digne de Nyeh :

    Écrire un article EklaBugs

    Version pour les Nuls

    La première chose que je fais, c’est bien sûr de lâcher mon petit vote pour le thème qui me plaît le plus, parmi les quelques thèmes proposés au vote pendant la première semaine du mois.

    Ensuite, une fois la première semaine du mois écoulée, je sais qu’il me reste une vingtaine de jours pour consulter les résultats des votes, et écrire ledit article pour la session. C’est donc à ce moment que je laisse mon cerveau jouer avec sa magie loufoque. Et c’est aussi à ce moment où il va me dire « Tiens voilà une idée stupide et débile pour l’article » ou « J’trouve rien. Donc ta session EklaBugs, j’l’emmerde ». Oui, il est fort agréable et sympathique mon cerveau.

    Maintenant, supposons qu’il a trouvé un semblant d’idées pour la session (l’autre situation c’est clairement un « NON TU NE PARTICIPERAS PAS CAR JE N’AI RIEN TROUVÉ ! »). Il va encore falloir qu’il travaille un peu. Il va devoir étoffer son idée de base. Et là aussi, ça part parfois BEAUCOUP en cacahuète. Mais je l’aime quand même, mon cerveau !

    Et c’est là où le plus gros du travail se fait. La partie où TOUT part dans tous les sens. Où il se dit « Tiens, on va faire comme ça » ou encore « Tiens, on va parler de ça ». C’est le moment où parfois je me paye des barres en rédigeant mon article.

    En parlant de rédaction, et vraiment la partie écriture de l’article, il faut savoir que je rédigeais directement dans la fenêtre d’édition d’articles d’EklaBlog. Mais depuis un ou deux ans, je préfère rédiger mes articles dans un fichier Word, dont je vais ensuite copier/coller le contenu dans la fenêtre d’édition. Et après, je vérifie si la mise en forme me convient. Et après tout ce travail, j’enregistre la version définitive de l’article.

    Et bien sûr, je n’oublie pas la petite liste des participants à la session du mois. Parce qu’eux aussi, ils ont potassé sur le sujet, et qu’ils méritent un peu de lecture pour leur dur labeur.

    -

    Oui, cet article est bien court. Mais j’y ai mis toute mon âme (lol) à le rédiger. Parce que j’en avais envie. Ou bien parce qu’il le fallait. Je n’en sais rien.

    Sur ce. La bise.

    PS : pour info, cet article fait 757 mots, cette ligne inclus.

     


     

    Les autres vérités de la session :

     Nyeh :
    EklaBugs #50 - In Vino Veritas

    Eyael_ :
    Projet Eklabugs : La vérité est ailleurs

    louna.déelle :
    La vérité - Eklabugs 50


  • Commentaires

    1
    Lundi 30 Septembre à 17:13

    Tu m'as bien fait marrer avec ton article. Il n'y a rien à redire,c'est la vérité vraie donc tu n'es point hors sujet. Tu me rappelles quelqu'un (mais qui ?) he. Contente que tu n'aies pas essayé de mettre en pratique l'idiome de ton titre. C'eusse été idiot (à lire à voix haute, c'est mieux).

      • Vendredi 11 Octobre à 21:23

        Si je t'ai fait marrer, imagine les quelques tranches de rire que j'ai pu me payer en le rédigeant. J'avais peur que vous le ressentiez comme un hors sujet, mais ce ne fut pas le cas. Donc je suis fière de mon travail.

        J'ai bien envie de savoir à qui je te fais penser (ou pas).

        Je ne suis pas une grande buveuse de vin, donc le mettre en pratique aurait été assez compliqué. Et je me marre devant ton jeu de sons x') Mais oui, c'eusse été bien idiot ;)

    2
    Vendredi 11 Octobre à 23:40

    Ah, tu n'as pas deviné à qui ? Relis mes anciens articles où je ramais comme une malade sur un sujet et meublais ainsi l'article. C'est souvent à la fin quand y a plus de place qu'on a des idées mais pas le cœur d'effacer ce gros délire alors on replie ;)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :