• EklaBugs #60 - La Clé

    Partager cet article sur Twitter

     

    EklaBugs est un projet d'animation inter-blog fait pour les blogueurs, par des blogueurs. Né de l'idée de trois folles furieuses, le projet a vu le jour en Mai 2015, et vit depuis de beaux jours.

    Le principe du projet est de rédiger à sa façon un article sur un thème soumis au vote du public au début de chaque mois, pendant une semaine. À chaque fin de mois, nous avons le plaisir de découvrir les diverses participations sur le thème favori du public.

    Ce mois-ci a lieu la 60ème édition du projet. Voici donc ma participation sur la carte la Clé du jeu de cartes basé sur l'Oracle de Lenormand pour ce mois de Juillet 2020.

    -

     

    La clé (ou clef, pour les gens anti-accents), est un outil ayant de nombreuses significations, de la plus utile (ouvrir et fermer les portes de chez soi) à la plus subtile (donner la clé de son cœur à la personne que l’on aime). Mais pour Mademoiselle Lenormand, pas question d’ouvrir de réelles portes avec la clé, il faut juste avancer et réussir ce que l’on entreprend. Pour reprendre l’explication fournie par Eyael (dans l’article de la session du mois) : La clef, dans le jeu de Lenormand, représente les solutions, les révélations, la liberté, les rêves qui se réalisent, le succès... Elle représente aussi le temps présent. Alors parlons réussite, parlons … Ouais non la flemme en fait. J’ai juste envie de partager un petit bout de ma vie (et sachez, vous les gens qui hurlent BALEK ON S’EN FOUT DE TA LIFE, que je vous E-M-M-E-R-D-E), et bien en lien avec cette clé Lenormande.

    Le Dimanche 5 Juillet 2020, aux alentours de 15h (OUI C’EST PRÉCIS !) j’ai eu l’occasion de jouer un Escape Game, vous savez, le genre de jeu où il faut sortir d’une zone avant la fin du temps imparti, toute en résolvant une série d’énigmes pour progresser dans le scénario du jeu. Eh bien, pour un premier EG, l’expérience fut fort sympathique. Et oui, nous avons fui la maison de la vieille sorcière avant la fin du chrono (il restait 5 minutes au compteur précisément).

    Pour vous résumer rapidement le scénario : nous devions sauver les âmes des enfants tués par une sorcière, en nous infiltrant dans sa maison et en rompant le pacte qu’elle avait passé avec le Diable pour obtenir ses pouvoirs. Et pour cela, nous devions trouver diverses informations et autres grigris pour atteindre l’objectif. Mais là où le réel plaisir prend place, c’est lorsque vous y allez entre amis, tous aussi tarés les uns que les autres.

    Dans un EG, la clé du succès, c’est la coordination. Et même si nous sommes amis, nous avons tous différentes manières de procéder face à une énigme. Et c’était marrant de voir que nous n’avions pas de vrai terrain d’entente. Alors, se mettre dans le bain a été un peu long. Mais une fois que la clé a activé le démarreur du train de la réussite, tout s’enchaîne à une vitesse, et le temps qui défilait lentement, devient une donnée que l’on relègue au second plan, tellement nous nous sommes retrouvés immergés dans le jeu (les organisateurs sont même allés jusqu’à décorer les lieux dans le thème proposé).

    La clé de la porte de sortie n’était pas sous forme de clé physique, mais sous la forme d’un sortilège à lancer, pour rompre le fameux pacte. Comme quoi, une clé n’a pas de réelle forme physique, pour ouvrir une simple porte.

     


     

    La clé vers la sortie de ce blog se trouve par ici :

    Pipiou :
    La clef nuageuse... du cercueil...

    Eyael_ :
    Projet Eklabugs : L'amour a la clef

    Nyeh :
    EklaBugs #60 - La Clé


  • Commentaires

    1
    Jeudi 30 Juillet à 18:23

    J'admire comment à partir d'une simple carte, toi et Pipiou (je ne parle pas des autres, ces ingrats qui votent et qui ne participent jamais) avez rebondi sur le thème pour partir dans des directions totalement inattendues. Pour le coup, moi je l'ai un peu jouée classique, façon Robert Langdon (le héros des romans de Dan Brown, spécialisé dans la symbologie). J'ai effectivement déjà entendu parler des Escape Games (bordel, y a pas de nom français pour ça !) et ça semble assez cool en effet. Ce serait encore plus super si ça encourageait les gens à utiliser leurs capacités de déduction et de discernement pour creuser et exposer les mensonges de nos gouvernements. Du pain et des jeux, rien n'a changé depuis les Romains et comme dirait Obélix, ils sont fous ces Romains !

      • Samedi 1er Août à 09:15

        Yo,

        y'a

        "jeu d'évasion"

        mais personne ne joue à ce jeu. Par contre à l'escape game si  wink2

         

    2
    Samedi 1er Août à 09:13

    Salutations du samedi,

    he "ouais mais non la flemme en fait"  ça m'a fait rire :)

    Escape Game, voilà un truc que j'ai jamais fait mais qui me branche bien, et que je sais pas pourquoi on n'en n'a pas encore fait. Comme tu dis à plusieurs ça doit être sympa et... un peu prise de tête aussi ? Entre ceux qui veulent faire "comme ci" (les rigoureux ordonnés) alors que toi tu penses "comme ça" (les bordéliques imaginatifs) : faut que chacun arrive à trouver sa clef participative pour ouvrir la porte collective !

    Dis donc : heureusement que les lieux sont décorés selon le thème ! t'imagines ? "s'échapper du château de Louis XIV pour éviter la guillotine" dans un "hangar gilets jaunes" = dur dur de rentrer dans l'histoire :)))

    Et le sortilège (tiens ça me fait penser à la série Charmed) c'était une phrase à dire ? un truc à faire ?

    En tout cas c'est cool et bravo... d'en être sortie ;)

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :