• Is there any hope for the blog ?

    Partager cet article sur Twitter

    Qu'est-ce-que c'est que ce bordel encore !?

    Je me retrouve encore à tergiverser sur l'avenir du blog. J'ai encore cette impression de vide. Je me demande toujours : qu'est-ce-que je peux bien publier de nouveau ? Qu'est-ce-que je peux faire pour avoir quelque chose à pondre ici ? Car à part les articles EklaBugs, il n'y a pas vraiment de contenu. J'en avais promis, il n'en est rien. Peut-être est-il temps pour moi d'arrêter de me morfondre, de faire face à la réalité et d'avancer ailleurs ? Ou de me trouver une nouvelle vocation, juste le temps de ces vacances ? Toujours est-il que je me pose cette question : que vais-je faire de mon blog ? L'idée d'aller faire un tour sur Tumblr m'est venue, mais si c'est pour revivre la même aventure qu'ici (à savoir courir derrière l'inspiration), je ne vois pas l'intérêt d'y aller. Mais cette idée n'a tout de même pas quitté mon esprit.

    Je tourne en rond sur la question, et je pense que je vais finir dans un bocal si je continue comme ça (Eyael_, si jamais tu passes par là, merci d'avoir ajouté un grain supplémentaire à ma folie !).

    Pour l'instant, je reste là. J'attends vos avis, idées et autres suggestions avec impatience !

    Elle nous balance encore ça à la gueule, comme ça ? Elle n'a pas honte ou quoi ?

    Je vous laisse donc méditer tout ceci en compagnie de choses creepy à écouter.

     

    La bise.


  • Commentaires

    1
    Mercredi 26 Juillet à 19:46

    Comme je passais par là et que tu m'as sollicitée comme salière experte en la matière (enfin si c'est pas mon grain de sel que tu voulais, je peux te fournir le grain de poivre, je manie bien les moulins à force d'avoir observé le roi du poivrier sur scène avec Radiohead — Eddie si tu me lis, fais pas ton modeste, c'est bien de toi dont il s'agit). Bon trève de conneries, c'est jamais bon pour l'inspiration tout ça. Peut-être que tu te prends trop le chou à réfléchir. Lâche-toi, écris ce qui te passe par la tête sans restriction et puis vois. Tu risques de te surprendre toi-même. Après tu ne publies pas toutes tes conneries, tu sélectionnes.

    Le truc aussi c'est qu'il y a des milliards de gens qui bloguent. Reste à savoir pourquoi chacun le fait. Et là, les motivations et les intentions sont aussi variées que le nombre est grand. Certains pour se faire valoir, d'autres pour se prouver des trucs à eux-mêmes, se faire du fric, obtenir des sponsors, des cadeaux des marques, d'autres pour partager, ou encore faire comme tout le monde, informer, dénigrer, se défouler, se faire plaisir, aider les autres... on pourrait y passer la nuit à tenter de les énumérer et encore je n'ai pas la prétention de savoir ce qui se passe dans la tête des gens vu que je ne suis pas psy (ouf, j'ai frôlé l'antre de Satan de près mais même pas tenté si patentée).

    Donc te reposer la question. Peut-être que ça a changé depuis ? Pour moi ça a été le cas. Et c'est plutôt bon signe, ça prouve que nous évoluons.

    L'autre truc est que pour faire un bon blog, pour qu'il soit aussi gratifiant pour son auteur que pour ses lecteurs, il faut qu'il y ait de la sincérité et de l'enthousiasme. Nous sommes tous uniques donc faire un blog pour ressembler aux autres ou se mesurer à eux est totalement contre-productif humainement parlant et à mon humble avis.

    Un Américain que j'aime bien qui publie des vidéos inspirantes tous les jours expliquait qu'il fallait développer sa propre voix, sa propre originalité, fournir un truc que personne d'autre ne fait. Je ne parle pas de quelque chose de révolutionnaire, mais être soi c'est ça être unique, être original(e).

    Donc creuse sur ce qui fait qu'on reconnait Nyeh, sa marque de fabrique, sa patte. Et veille à la développer, l'entrenir, l'améliorer. Moi, je dirais ton humour décalé, un peu noir, ce côté mère fouettarde qui veut botter tous les culs mais qui au fond a un petit cœur rose tendre à la guimauve (mais pas nian nian). Je ne sais pas hein, mais j'aime bien ce côté insolant, ironique mais qui n'a rien de méchant. Après certains n'aiment pas mais là on s'en fout parce que personne en ce bas monde n'obtiendra jamais l'unanimité (même Jésus n'y est pas parvenu).

    Alors j'espère que ça ira mieux après mes quelques grains. J'ai eu quelques idées également concernant les thèmes. Par exemple, choisir un thème au hasard, au vote ou autre, et créer une image avec. Les images souvent amènent aux textes. C'est ce que j'ai fait avec Polaroid Android : j'ai sélectionné des photos que j'ai prises, mises sous forme de polaroid et façon Instamachin, j'ai écrit mes billets sur ce que m'inspirait chaque photo et voilà, série de l'été pour un allègement de ton le temps des « vacances ». Je dois avouer que ça m'a bien éclatée. Une idée comme une autre. On pourrait aussi faire ça avec de la musique. Illustrer en image une chanson ou en parler via un billet d'humeur, de fiction ou de poésie.

      • Mercredi 26 Juillet à 22:29

        Merci de tes remarques. J’ai pris du temps, pour réfléchir à ce que tu as dit (écrit serait un terme des plus adaptés au vu de la situation). Si je me prends le chou avec ça, c’est parce que ça fait un an. Un an que je n’ai pas vraiment posté (je ne compte pas les articles EklaBugs) quelque chose de spontané, en étant moi-même. Et j’ai réfléchi à une des causes probables (il doit en avoir d’autres, mais j’n’ai pas encore vraiment creusé la question). Peut-être que j’ai perdu mon identité. Je ne cherche pas à faire de la concurrence aux blogueurs actifs. De toute façon, ce n’est pas mon but. Je ne cherche pas forcément à attirer du monde. Je ne sais même pas ce que je cherche en fait. Ce qui me cause tous ces maux de tête virtuels.

        Ce blog a beaucoup évolué depuis sa date de création. Au départ, il devait être un blog fiction, mais pas dans le même genre que mon blog fiction actuel. Il devait se centrer sur une fiction en particulier, et faire un déroulé d’histoire, chapter by chapter. Puis l’idée ne me convenait plus, et ce six mois après. Et il est devenu ce qu’il est aujourd’hui. Avec de grandes évolutions certes. Au départ, c’était mon dépotoir d’avis personnel sur divers sujets qui me tenaient (et me tiennent encore pour certains) à cœur. Et avec le temps, c’est devenu mon dépotoir personnel. Dépotoir sur tout et rien. Mais j’en reviens toujours à ce sentiment de vide que j’ai aujourd’hui : je ne sais plus quoi posté. Pas forcément pour être active. Mais pour montrer que je ne suis pas un fantôme qui publie tous les 29 du mois (ou 27 pour Février).

        J’ai toujours de l’enthousiasme pour écrire … Quand le sujet me plaît, of course. À nouveau,  je mets EklaBugs dans un autre sac, vu que le concept impose le sujet. J’aime me laisser aller – même si je dois parfois me restreindre. Ça ne tiendrait qu’à moi, je laisserai des tas d’insanité et de vulgarité. Mais il faut plaire à tout le monde, et être trash en restant soft. Parce que même si tu préviens, les gens iront toujours ouin ouin que t’es vulgaire, et tu verras la sanction tomber si tu ne restes pas dans les clous. Oui je veux rester moi, mais je ne vais pas mentir, et je pense me répéter, mais j’ai l’impression de m’être perdue. Un an loin de la sphère m’a fait du mal. Indirectement je le ressens comme cela.

        Les images, ce n’est pas que ça m’enchante, mais niveau retouche image, je suis une vraie merde. Je sais grapher, mais ça s’arrête là. Je me fais des avatars, des signatures forum, mes headers et autres images utiles pour le blog. Et je n’ai pas envie de tomber dans le blog de graph. Pas que je veuille me ne pas soumettre à la critique, mais je sais que je suis nulle, et je n’ai pas envie qu’on me le répète à longueur de commentaires. Si j’ai envie de montrer mes œuvres, je le fais (j’ai ouvert une galerie de graph sur le blog, mais des fois je me demande si c’était une bonne idée). J’adore l’idée de prendre une image, musique, autre forme …, j’adhère au principe, mais j’aurai un peu l’impression de faire pique-assiette. Puis écrire sur ce genre de format, je le fais plus ou moins en ce moment, mais sur mon blog fiction.

        Quant aux billets d’humeur, ils ont un code, une signification. Et quand on sait que mon humeur peut changer en un rien de temps, c’est compliqué. Encore aujourd’hui, tout allait bien, puis on m’a cassé les couilles (« T’en as pas, t’es une meuf, pas un mec », phrase que je déteste entendre plus que tout), j’ai gueulé, on m’a gueulé dessus, j’suis partie me réfugier dans mes Pringles Paprika (OMG placement de produit) et la télé. Ok c’n’est pas ce qu’il faut faire, mais je n’avais franchement pas envie de m’énerver. Parce que sinon j’en serai venue à exploser des têtes dans des murs. Et là encore, j’suis toujours de mauvaise humeur. On a eu quelqu’un à la maison, j’ai fait genre ‘je suis heureuse’ mais en fait non. Et donc, voilà pourquoi le billet d’humeur n’est pas ma tasse de thé. Il faudrait que j’en sorte un limite toutes les heures ha ha.

        Après je n’aime pas dire ça, mais peut-être que la plateforme ne m’offre plus le potentiel dont j’ai besoin pour garder ce moi. J’ai bien envie de retrouver ce moi que tu as l’air d’adorer (et qui fait que je suis Nyeh), mais aujourd’hui, je suis vide, insatisfaite. Beaucoup d’eklablogueurs ont migré de plateforme, parce qu’EklaBlog ne leur convient plus. Je ne cherche pas la concurrence, mais si je trouve quelque chose qui convient à rester moi, je prends volontiers. Tumblr offre vraiment des possibilités que je cherche, à la différence d’EklaBlog où même si t’as juste envie de poster une image, tu passes trois plombes à écrire un article pour une image. Et encore, ça fait vraiment article que simple post d’image je trouve … Après, je ne peux pas vraiment comparer, je n’ai pas été voir sur Tumblr (pour tout te dire, je n’y suis même pas inscrite). Je ne dis pas que je vais disparaître d’EklaBlog, mais depuis le rachat par Webedia, j’ai vraiment l’impression que plus rien ne se fait sur EklaBlog. Il y a des choses qui sont disponibles sur les autres plateformes, et qu’on a pas ici je trouve (je n’ai pas d’idées en tête, vu que je n’ai pas mis le nez chez l’ennemi). Il manque de nouveautés, de suivi par le staff. La dernière fois, on parlait de blogs, et un gars a directement dit Blogger. Donc tu vois les plateformes qui marchent … Et je pense que tout cela m’affecte beaucoup plus que je ne le pensais.

        Excuse le pavé réponse, mais je pense que tes remarques m’ont permis de répondre à certaines questions, même si d’autres questions ont pointé le bout de leur point d’interrogation. Et peut-être que tes futures remarques me serviront encore, qui sait … :D

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :