• [Projet EklaBugs] Mai 2016, ou l'avènement de ma folie

    EklaBugs est un projet visant à animer la plateforme, en proposant des articles à thème à rédiger à chaque session. Chaque mois, les Eklablogueurs votent pour un thème, et le thème qui a le plus de votes est le thème de la session. Ce mois-ci, on fête les un an du projet. Et voici ce qu'ont proposé les admins pour la session Anniversaire : Le sujet est libre, mais comme nous sommes des gentilles méchantes, on vous restreint tout de même à CINQ petits thèmes. Donc sujet libre, mais sur l'un des thèmes suivants : la Décoration, EklaBugs, les Loisirs, le Temps ou l'Univers. Alors voici ma participation à cette session.

    EklaBugs. Un mot qui signifie beaucoup pour moi aujourd'hui. Ce projet en a vu des vertes et des pas mûres, mais il est encore là aujourd'hui. Et grâce à nombre de personnes. Même si certaines ne sont plus de l'aventure, elles ont énormément contribué à ce projet. Et je les en remercie fortement. Ce mois-ci, le projet fêtera ces « un an ». Un an d'existence. La première session avait eu lieu en Mai 2015. Avec plein de blogueurs venant de tout azimut. J’ai pu découvrir nombres de blogueurs et blogueuses grâce à EklaBugs. J’ai beau être une grande fana du Japon (Manga, Anime, Jeu Vidéo, Culture, etc.), et par extension fana de l’Asie de l’Est, j’ai diversifié mes goûts en matière de blogs que je consulte régulièrement. Je ne vais pas les citer ici (les grandes concernées se reconnaîtront sûrement, n’est-ce-pas les miss EklaBugs ?), mais je tiens à ce que ces personnes sachent que je les cœur grave, et que sans elles, ma procrastination sur Internet ne serait plus rien d’autre qu’un trou noir dans mes journées d’ennui. Je pourrai faire un éloge à EklaBugs tout du long de cet article, mais j’estime que j’en fais suffisamment (au moins autant que mes coups de gueule EklaBugs). C’est pourquoi, pour cette session, j’ai vraiment décidé de débrider mon esprit, et de vous montrer la folle folie qu’est Nyeh.

    -

    Ne dit-on pas « le temps, c’est de l’argent » ? Cette phrase, que j’ai si souvent entendue de la bouche des Gobelins de World of Warcraft, elle me sort vraiment par les trous de nez. Je ne la supporte plus. Pourtant, c’est elle qui régit notre monde. Tu veux gagner des sous, du flouz, des pesos, de la money ? Alors perds ton temps dans ton travail pour gagner ton dû. Mais cet argent, que peut-on bien en faire … ?

    L’argent fait le bonheur. Et mon bonheur, c’est d’avoir ce que je veux. Et entre autre, des posters ou des figurines de jeux vidéo, de manga ou d’anime pour décorer ce qui me sert de chambre. En parlant de ma chambre, son actuelle décoration, ce sont les tas de feuilles qui traînent partout … Ne vous lancez pas dans les études pour passer le concours du CAPES, sinon, vous pouvez dire adieu à pas mal de choses. Y compris à votre temps libre ! Qu’il vous serve à vous détendre, à avoir un semblant de vie sociale ou à d’autres choses, vous le perdrez à coup sûr. Foi de Nyeh !

    Aujourd’hui, j’ai décidé de perdre mon temps à rédiger cet article EklaBugs, et vous, en ce 30 Mai 2016, vous allez perdre du temps à le lire. Histoire que je sois quand même un peu gagnante dans l’affaire.

    D’ailleurs, revenons-en à nos moutons. Le temps est à la fois un tout et un rien. Il est la quatrième coordonnée de l’espace-temps, celle que l’on ne peut pas vraiment représenter dans un repère spatial. Chaque représentation spatiale correspond à un temps t précis et donné. Seule la représentation temporelle nous permet d’évaluer les changements d’un objet au cours du temps. Et encore, on ne peut pas évaluer tous les changements au cours du temps. On doit aussi restreindre notre objet spatialement pour mieux l’étudier, et associer notre expérience à la théorie. Ah, les lois de l’Univers. Elles, qui régissent tous les principes physiques sur lesquels repose toute notre existence.

    D’ailleurs, qu’est-ce que l’Univers avec un grand U ? Et bien, là aussi, il y a différentes écoles. Certains vous diront « c’est le système solaire », d’autres pourront vous dire « C’est le monde dans lequel on vit ! ». Mais je pense que l’on doit chacun avoir sa propre définition de l’Univers, et toujours être disposé à écouter celle des autres, sans pour autant leur imposer la nôtre. Pour moi, l’Univers, c’est le repère espace-temps dans lequel nous vivons tous, comme les pauvres êtres humains que nous sommes, à toujours vouloir le décortiquer encore et encore. Einstein, de son vivant, a découvert cette quatrième coordonnée, a expliqué sa théorie, et est passé à la relativité. À l’en croire, on peut voyager dans l’avenir et dans le passé. Mais pas en même temps, cela va de soi. La relativité restreinte nous permettrait de voyager dans le passé, si jamais on arrive à atteindre la vitesse de la lumière avec un véhicule quelconque. On n’arrive déjà pas à aller à la vitesse de rotation de la Terre, alors aller à la vitesse de la lumière, ne rêvons pas. Et la relativité générale dans cette histoire ? Et bien, on pourrait aller dans le futur. La relativité générale n’est rien d’autre qu’une pâle copie de la relativité restreinte, avec une condition supplémentaire : la prise en compte de la gravité terrestre. D’ailleurs, savez-vous que les satellites GPS fonctionnent sur ces deux principes, que ce bon vieil Einstein a découverts ?

    Mais que serait le bon temps ? Celui qui nous fait nous sentir bien dans notre peau et/ou notre esprit ? Ce ne serait qu’un passe-temps, un loisir. Le temps régit notre vie. La preuve en est faite : on doit organiser nos journées, qui ne durent que vingt-quatre heures ! Comment bien caser un créneau de temps-libre dans une journée pleine à craquer de travail ? Et bien, c’est très simple. Il faut le caser. Il faut toujours prendre quelques minutes, voir une petite heure, dans la journée pour soi-même. Cela permet de se reposer, de décompresser. Et quitte à poser ses fesses sur un siège, autant le faire en faisant quelque chose qui nous plaît. Un livre, un jeu. Il faut procrastiner et lier loisir en même temps. Le mot loisir englobe à lui seul plein de domaines. Lecture, jeu, amusement, et bien d’autre encore. Tellement d’autres que j’ai légèrement la flemme de faire une recherche sur les domaines que le mot loisir englobe. Tant que cela nous plaît, c’est le principal. D’ailleurs, j’ai pris du temps pour écrire cet article qui me plaît, pour le projet EklaBugs. Donc peut-on dire qu’EklaBugs est un loisir ? Ma réponse à moi est toute claire et nette : OUI.

    -

    Vous savez que j’ai réussi à parler des cinq thèmes au choix dans cet article, et à tous les relier entre eux ? Mon dieu, que je suis un génie !

    Nyeh, ou comment centraliser cinq thèmes sur un même sujet.

    -

    Le contenu de cet article n’est qu’une simple divagation de Nyeh, avec des faits réels et vérifiés (les quatre coordonnées du repère espace-temps, les travaux d’Einstein, les satellites GPS). Le reste est vraiment sorti de mon fol esprit.
    Aucune recherche n’a été effectuée pour rédiger cet article. Les faits réels et vérifiés viennent de mes connaissances acquises tout au long de ma scolarité. Merci d’en prendre compte, bande de gens vils et méchants !

    -

    Les coupains et les coupines de la session :

    NyehChtiteFourmiEyael_Tsunn#YukiMrs Swadloon -

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    1
    Lundi 30 Mai 2016 à 00:14

    Waoh, ça m'a filé mal au crâne (bien fait vu ce que je vous fait subir moi-même avec mes articles à la onc sarcastic)

    2
    Lundi 30 Mai 2016 à 11:13

    Haha j'adore ! C'est un peu plus long que ce que tu publies normalement pour le projet, comme quoi ces un an ne sont pas célébrés à moitié ! ^o^ Vive toi !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :